Les Beatles s’ouvre à Liverpool

NEWS – FRANCE
Un cursus universitaire sur les Beatles s’ouvre à Liverpool
Voilà un diplôme qui aura fière allure sur un CV : une université de Liverpool lance une maîtrise intitulée «Beatles, musique populaire et société». Cette formation, présentée comme une première au Royaume-Uni et «probablement dans le monde» par la Liverpool Hope University, sera ouverte à une trentaine d’étudiants dès la rentrée prochaine.

«Plus de 8 000 livres ont été écrits sur les Beatles, mais il n’y a jamais eu d’études académiques sérieuses et c’est ce que nous allons faire», explique Mike Brocken, directeur des études.
Jusqu’alors, les études sur les Fab Four de Liverpool se sont cantonnées à la musicologie, mais peu se sont intéressées à leur influence sur la société, tant par leur composition que par leurs habitudes vestimentaires parfois psychédéliques.
Le curriculum traitera notamment de l’histoire de Liverpool et de son influence sur la formation du groupe ainsi que du contexte des années 1960.
Il n’est pas sûr en revanche que David Fowler, historien à l’université de Cambridge, soit choisi comme intervenant.
Il a fait scandale en 2007 en publiant une étude expliquant que les Beatles n’étaient pas des héros de la contre-culture, mais des capitalistes talentueux qui, comme les Spice Girls dans les années 1990, ont exploité les attentes de la jeunesse pour réaliser d’importants profits.

Un comentario en “Les Beatles s’ouvre à Liverpool

  1. Les Beatles s’ouvre à Liverpool NEWS – FRANCE Un cursus universitaire sur les Beatles s’ouvre à LiverpoolVoilà un diplôme qui aura fière allure sur un CV : une université de Liverpool lance une maîtrise intitulée «Beatles, musique populaire et société». Cette formation, présentée comme une première au Royaume-Uni et «probablement dans le monde» par la Liverpool Hope University, sera ouverte à une trentaine d’étudiants dès la rentrée prochaine. «Plus de 8 000 livres ont été écrits sur les Beatles, mais il n’y a jamais eu d’études académiques sérieuses et c’est ce que nous allons faire», explique Mike Brocken, directeur des études. Jusqu’alors, les études sur les Fab Four de Liverpool se sont cantonnées à la musicologie, mais peu se sont intéressées à leur influence sur la société, tant par leur composition que par leurs habitudes vestimentaires parfois psychédéliques.Le curriculum traitera notamment de l’histoire de Liverpool et de son influence sur la formation du groupe ainsi que du contexte des années 1960.Il n’est pas sûr en revanche que David Fowler, historien à l’université de Cambridge, soit choisi comme intervenant. Il a fait scandale en 2007 en publiant une étude expliquant que les Beatles n’étaient pas des héros de la contre-culture, mais des capitalistes talentueux qui, comme les Spice Girls dans les années 1990, ont exploité les attentes de la jeunesse pour réaliser d’importants profits.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s