Le cenote / Mexique

NEWS – MEXICO
TOURISM – YUCATAN
Le cenote, merveille archéologique en danger

VOYAGE – lundi 09 février 2009
Le Mexique est peut-être la meilleure destination du monde pour les vacances.

Sites mayas, plages de rêve, balades à cheval sur les volcans. Dans le Yucatan, paradis du tourisme, vous trouverez quelque chose de tout à fait unique : les cenotes.
Vous connaissez Cancun, Chichen Itza, Playa del Carmen, Tulum, parfois Merida et Uxmal.

Le Yucatan possède des richesses par centaines, et justifie son statut de haut lieu du tourisme mondial.

Pourtant, dans ce paradis parfois surpeuplé à la haute saison, il reste certains lieux encore peu connus du grand public, bien qu’accessibles et tout simplement extraordinaires.

Toutes les personnes y ayant pénétré vous le diront : entrer dans un cenote rime avec souvenir inoubliable.

Eau turquoise, grotte humideC’est un référentiel nouveau qui s’offre au spectateur : une grotte très humide, une eau turquoise et… douce.

La plupart du temps, c’est le sol qui, en s’effondrant, a libéré l’accès à ces anciennes grottes.

Un comentario en “Le cenote / Mexique

  1. VOYAGE – Le cenote, merveille archéologique en danger lundi 09 février 2009 Le Mexique est peut-être la meilleure destination du monde pour les vacances. Sites mayas, plages de rêve, balades à cheval sur les volcans. Dans le Yucatan, paradis du tourisme, vous trouverez quelque chose de tout à fait unique : les cenotesVous connaissez Cancun, Chichen Itza, Playa del Carmen, Tulum, parfois Merida et Uxmal. Le Yucatan possède des richesses par centaines, et justifie son statut de haut lieu du tourisme mondial. Pourtant, dans ce paradis parfois surpeuplé à la haute saison, il reste certains lieux encore peu connus du grand public, bien qu’accessibles et tout simplement extraordinaires. Toutes les personnes y ayant pénétré vous le diront : entrer dans un cenote rime avec souvenir inoubliable.Eau turquoise, grotte humideC’est un référentiel nouveau qui s’offre au spectateur : une grotte très humide, une eau turquoise et… douce. La plupart du temps, c’est le sol qui, en s’effondrant, a libéré l’accès à ces anciennes grottes. Parfois, un trou préexistant a permis de creuser un mince escalier dans le sol pour atteindre le cenote. Ce sont en général les grottes restées “naturelles” qui sont les mieux conservées. Les quelques poissons, observables en masque et tuba, ne sont pas l’attraction principale. Pour la plongée, restez à quelques kilomètres de là, sur la barrière de corail au large de Puerto Morelos ou Cozumel. Ici, c’est la géologie que l’on vient admirer : les fonds sombres, ornés de stalagmites géants, rappellent les décors des épopées sous-marines. L’année dernière, le magazine Archeologia a consacré un dossier à leur sujet : imaginez qu’il existe sous le Yucatan, plateau calcaire, un réseau de plus de 100 kilomètres de rivières sous-marines, qui permettrait en théorie, si toutes les cavités avaient été explorées et libérées, d’aller jusqu’à Cuba en bouteilles sans rencontrer d’eau salée ! Le secret est donc déjà largement éventé, et les autorités mexicaines seraient bien avisées de limiter l’accès à ces merveilles géologiques. En effet, le dioxyde de carbone rejeté par la présence humaine endommage grandement la formation millénaire des stalactites et stalagmites qui font la majesté de ces endroits. Quelques agences de tourisme ont déjà investi les cenotes les plus ouverts à l’air libre pour en faire des parcs d’attractions miniatures (jeux aquatiques, baptêmes de plongée). En Europe, sur l’île de Céphalonie, en Grèce adriatique, on trouve des formations calcaires comparables. Mais l’eau y est très froide, et la baignade interdite. C’est un réel dilemme écologique que de vous conseiller d’y aller… Mais le détour vaut la peine, même sans baignade.Un site maya authentiquePrès de Coba, vous trouverez les cenotes les plus impressionnants et les moins fréquentés. La pyramide à proximité vaut d’ailleurs le détour. C’est le seul site maya d’importance au Yucatan qui conserve un parfum d’authentique, de jungle, d’ordinaire réservé au Chiapas et au Guatemala. La grande pyramide n’en est que plus impressionnante. Dans l’une des grottes alentours, un escalier de bois a été planté jusqu’au cœur d’une magnifique piscine naturelle de 30 mètres de diamètre. Un éclairage discret et intelligent met aujourd’hui en valeur la grotte parfaitement fermée. Silence, pierre millénaire et eau turquoise. Ça change des Noëls sous le sapin… David ROBERT. (www.lepetitjournal.com – Mexique) lundi 9 fevrier 2009.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s